Patrimoine

Chapelle Saint-Michel

Histoire : Chapelle érigée à l'initiative de Jacques Antoine Betz, recteur de Dannemarie, décédé en 1775. Elle fut consacrée le 30 janvier en 1786, à saint Michel, par l'évêque de Bâle. Elle est située à l'emplacement du jardin du château, disparu, de la famille des Betz et fut construite avec les matériaux de l'ancienne église Saint-Michel, du village disparu de Rossburn (ou Ruschburn) , qui était située à l'emplacement où se trouve la croix (B) , dans la partie est du territoire communal. La chapelle, qui est filiale de Mertzen, a été restaurée en 1863, 1975 et 1990.
Adresse : rue Haute

Ferme

Histoire : Ferme dont le logis du 16e siècle se situe peut-être aux alentours de 1550 ; les écharpes qui étayent les poteaux corniers rappellent les constructions où le montage débutait par les angles de la maison. Le niveau supérieur du pignon a été refait et pourrait remplacer une demi-croupe.
Adresse : 2, rue de l'Ecole

Pompe à bras bicentenaire

Un peu d’histoire, nous sommes dans les années 1800, le rôle de maire comme chef de la police locale ne fut jamais aussi délicat à assumer, non seulement il veillait sur la population, mais aussi sur le patrimoine collectif et privé, une équipe de gardes (Dorfwache), qui comprenait tous les hommes valides de 18 à 60 ans, quotidiennement, selon un ordre préétabli quatre d’entre eux montaient la garde, deux se plaçaient en faction devant la prison (ancienne école rue principale) et les deux autres patrouillaient à la lueur d’une lanterne de maison en maison, ils veillaient sur les habitants,  le bétail et à la moindre lueur insolite, écartant les voleurs, ivrognes et provocateurs, les individus jugés dangereux sont confiés au cachot et interrogés par le Maire au petit jour puis libérés ou livrés aux gendarmes.

 

lire la suite

Village disparu Rossburn

Lorsqu’on se penche sur le passé de nos villages de la vallée de la Largue,on éprouve rapidement un gros sentiment de frustration, car les informations sont plutôt rares dans l’ensemble. Fulleren n’échappe pas à l’incertitude générale quant à sesorigines. Le village n’est pas évoquédans les documents écrits avant le 14esiècle, et les vestiges d’époquesantérieures ne sont pas nombreux.
Pourtant, Fulleren, bien qu’un peucaché entre les deux vallées de la Largue et de l’Ill, a suscité l’intérêt de nombreux chercheurs.

 

lire la suite

 

 

 

▲ haut ▲