Le portrait de Fulleren

Nous sommes régulièrement recensés. Ces recensements servent notamment à dresser le portrait démographique, social et économique des communes. Voici celui de Fulleren, d’après les chiffres publiés par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE).

Notre nombre

En 2007, Fulleren comptait 335 habitants. Ce nombre n’a cessé d’augmenter depuis 1975, essentiellement sous l’influence des arrivées.

Le solde naturel est la différence entre les naissances et les décès. Le solde migratoire est la différence entre les arrivées et les départs.

La moitié de la population se situe dans les classes d’âge entre 20 et 59 ans. Les moins de 20 ans sont encore plus nombreux que les plus de 60 ans. Situation singulière : les hommes sont aujourd’hui plus nombreux que les femmes.

Le logement

Le nombre de logements a augmenté plus vite que la population : de 88 en 1968, il est passé à 142 en 2007. En effet, le nombre d’habitants par logement diminue régulièrement : 3,5 occupants par logement en 1968 contre 2,6 en 2007.

Le nombre de logements vacants est deux fois inférieur à la moyenne départementale.

Date de construction des logements

L’emploi

Le taux de chômage (5,1 %) est deux fois plus faible que la moyenne départementale. La composition socio-professionnelle de la population a beaucoup évolué au cours des 30 dernières années, au bénéfice des professions intermédiaires (enseignants, infirmiers…), des employés et des professions intellectuelles, au détriment des ouvriers et des agriculteurs.

Evolution des professions, en pourcentage (%) entre 1990 et 2000.

Les revenus

Le revenu net imposable moyen par foyer fiscal, en 2007, est de 22 270 euros à Fulleren, contre 23 467 euros pour le Haut-Rhin. La médiane du revenu fiscal des ménages (autant de ménages en-dessous qu’au-dessus de ce revenu), en 2007, est de 18 204 euros. 57,2 % des foyers fiscaux sont imposables.

 

 

 

▲ haut ▲